NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
   
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

10-02-2020
JFAC 2020 : La région du Bélier au cœur des transitions écologiques.

La région du Bélier va accueillir la 3ème édition des Journées Africaines de l’Ecologie et des Changements Climatiques (JFAC) 2020 du 16 au 21 mars 2020. Le Professeur Joseph Séka SEKA, Ministre de l’Environnement et du Développement et du Développement Durable a procédé au lancement de ces journées ce lundi 10 févier 2020 dans un réceptif hôtelier de la place. Les JFAC 2020 qui se tiendront à Yamoussoukro et à Toumodi sont placées sous le thème « Transition écologique dans les territoires et employabilité des jeunes ».
Les JFAC s’offrent comme une tribune d’échanges et de multiples opportunités autour de la thématique du développement durable et des changements climatiques.
Le Professeur Joseph Séka SEKA a indiqué que la tenue de cette rencontre climatique rime avec les objectifs de la politique gouvernementale. Celle-ci s’affirme dans l’application des Contributions Déterminées au niveau National avec un accent particulier sur les localités de l’intérieur du pays.
« Dans cette même optique, la place des Régions et territoires africains dans le combat climatique est aujourd’hui incontournable du fait de leur grande vulnérabilité climatique. Ils doivent être au cœur des réflexions pour trouver des solutions durables », a-t-il expliqué.
L’ambition des JFAC est de devenir un modèle d’engagement des populations pour les bonnes pratiques écologiques et technologiques vertes en complément des traités et programmes internationaux. De ce fait, ces journées proposent une approche « bottom-up » où les populations sont directement engagées par un ensemble d’actions et de programmes ludiques et éducationnels avant et autour de l’évènement.
« En effet, le temps est venu de dynamiser et d’opérationnaliser l’Accord de Paris dans nos Régions et territoires pour le bien-être de nos populations de plus en plus affectées par les effets néfastes des changements climatiques », a-t-il exprimé.
Le choix de la région du Bélier par les organisateurs réside dans le fait que cette région est confrontée à une mauvaise gestion de ses ressources naturelles. C’est une Barrière naturelle entre le sud forestier et la savane du nord, mais également ancienne boucle du cacao.
Pour KONAN Raymond, 2ème vice-président du Conseil Régional, « les JFAC Bélier 2020 seront donc l’occasion de présenter des plans stratégiques en matière de résilience des communautés et d’adaptation aux changements climatiques ». Parmi les activités au programme, le représentant du Président du Conseil Régional a rappelé l’une qui permettra de redorer l’image de la ‘’forêt Guiglo’’, en plein cœur de Yamoussoukro. Cet espace vert était une cité où le Président Félix Houphouët BOIGNY recevait ses invités pour les déjeuners champêtres.
En outre, le porte-parole des populations locales a stipulé que ces journées vont enclencher une véritable dynamique de changement de comportement et de développement durable dans la région.
La province du Québec est invitée d’honneur. Selon la Directrice de son Bureau à Abidjan, Marly BAH, la lutte contre les changements climatiques s’inscrit dans le Plan d’action de leur communauté. Elle a promis que les experts issus de cette contrée du Canada partageront leurs expériences avec les experts de la sous-région. Des échanges avec l’Université de Sherbrook sont prévus dans l’agenda.
Les JFAC sont co-organisées par le Ministère de l’Environnement et du Développement Durable avec le Réseau des Experts Africains pour l’Ecologie (REFACC). Elles sont placées sous le haut patronage de Jeannot AHOUSSOU-KOUADIO, Président du Sénat. Cet évènement permettra à la région du Bélier de redynamiser les activités agricoles et d’optimiser les ressources. Il contribuera aussi à la sensibilisation et à la formation des collectivités territoriales sur les bonnes pratiques et initiatives écologiques.
Plusieurs activités seront au rendez-vous. Il faut noter le challenge incubateur start-ups écologiques, ateliers de formations, stands d’exposition, innovations technologiques, distinctions Awards de l’innovation écologique et de la RSE, caravane écologique, marche sportive etc.
Rendez-vous à Toumodi, Kpèbo, Kocumbo, Tiébissou, Didievi, Attiégouakro, Tié N’Diékro et Yamoussoukro du 16 au 21 mars 2020.



AUTRES ACTUALITES


21-02-2020
Gestion des parcs nationaux et réserves naturelles de Côte d’Ivoire : L’OIPR reçoit le soutien de la Fondation des Parcs et réserves de Côte d’Ivoire

 

 

La  Fondation des Parcs et Réserves de Côte d’Ivoire vient d’octroyer à l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR) une subvention de 1 ...


17-02-2020
Stratégie d’adaptation aux changements climatiques : La Côte d’Ivoire propose des solutions innovantes

L’Association des Géographes de Côte d’Ivoire (AGCI) organise la douzième édition des Journées Géographiques autour du thème «changement climatique en Afrique subsaharienne : de la vulnérabilité à l’adaptation»  du 17 au ...

17-02-2020
Des bonnes nouvelles pour la création de l’Aire Marine Protégée de Grand-Béréby

Les travaux de création de la première Aire Marine Protégée de Côte d’Ivoire avancent à bon escient. Une mission relative à cet espace naturel situé à Grand-Béréby a restitué ses résultats ...

15-02-2020
Convention de Bamako : le Professeur Joseph Séka SEKA présente les acquis lors de la présidence de la Côte d’Ivoire au Secrétariat de la Convention de Bamako

La troisième Conférence des Parties (COP-3) à la Convention de Bamako sur l’Interdiction d’importer en Afrique des Déchets Dangereux et sur le Contrôle des Mouvements Transfrontières et la Gestion des ...

Suivant Dernier
page 1 à 4 sur 705
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG