Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

                                   NETTOYER C’EST BIEN, NE PAS SALIR C’EST MIEUX !                                                                       "Une nouvelle manière de penser est nécessaire si l’humanité veut survivre" Albert Einstein                                                                       « Chacun est responsable de la planète et doit la protéger à son échelle. » Yann Arthus-Bertrand                                   

 
           
 
    BLOG DU MINISTRE
  › Biographie
  › Communications
  › Agenda
  › Profiloscope

    PRESENTATION DU MINISTERE
  › Historique
  › Missions et attributions
  › Organigramme
  › Partenaires
  › Agenda du MINSEDD

    STRUCTURES SOUS TUTELLE
  › OIPR
  › CIAPOL
  › ANDE
  › ANAGED
      PROJETS ET CONVENTIONS

    BIBLIOTHEQUE EN LIGNE



    ECO TOURISME
L'Ecotourisme en Côte d'Ivoire

 

01-02-2013
SALUBRITE URBAINE : DES RESULTATS PROBANTS POUR L’OPERATION DE COLLECTE NOCTURNE DES DECHETS

 Depuis le 11 janvier 2013, le Ministère de l’Environnement, de la Salubrité Urbaine et du Développement Durable a opté pour une nouvelle procédure de collecte des ordures dans le District d’Abidjan. Ainsi le ramassage des ordures devrait se faire à hauteur de 75 % la nuit, quand les opérateurs commis à cette tâche devraient pouvoir collecter les 25% restant pendant la journée. Ces nouvelles dispositions ont pour but d’accroître le taux de collecte des ordures ménagères dans le District d’Abidjan. 


 Pour se rendre compte du bon déroulement de ces opérations nocturnes de ramassage, une visite sur le terrain a été initiée le Jeudi 31 Janvier 2013, à travers tout le processus de ramassage, des centres de groupage jusqu’à la mise en décharge des déchets à AKOUEDO.

 

Première étape de cette visite : la commune de Treichville. Le Professeur Alexandre N’GUESSAN, Directeur de Cabinet Adjoint, qu’accompagnaient des responsables Techniques de l’ANASUR et les représentants de plusieurs sociétés de ramassage, a fait le tour de plusieurs sites de groupage, notamment les centres de groupage en face de la société GMA, de la gare SITARAIL et au quai du marché de Belleville, pour constater l’étape de la levée des coffres. Le représentant du Ministre a pu se rendre compte de la collecte en bordure de routes, notamment à l’Avenue 21. Dans ce quartier, les populations rencontrées ont été unanimes sur les avantages de l’opération nocturne. Ainsi pour Mesdemoiselles  Sakho Aissatou  et Yélémou Ange Olivia, toutes deux élèves et habitantes de l’Avenue 21, cette mesure est salutaire car la journée il est plus difficile pour les parents, en majorité âgés, de transporter, eux-mêmes, les poubelles jusqu’aux camions, alors que la nuit les jeunes sont là pour le faire, chose qui rend le ramassage plus aisé.

 

La visite s’est ensuite poursuivie dans la commune de Cocody. Ici, le Directeur de Cabinet adjoint et sa délégation ont suivi les camions de ramassage dans les différentes artères de cette commune, de l’Eglise Saint-Jean, sur le Boulevard Latrille, en passant par l’Ecole de Gendarmerie et puis au Vallon. Cette Visite s’est achevée à la décharge d’Akouédo, où le Professeur Alexandre N’GUESSAN a pu suivre le processus d’arrivée et d’entrée des camions dans la décharge, au pont bascule. Le responsable des opérations au pont bascule de la décharge indiqué à la délégation que depuis le début des opérations nocturnes, le trafic a nettement augmenté. Ainsi de 150 voyages, le trafic est passé à 300 voyages la nuit et ce flux se situe entre 18 heures le soir et 7 heures dans la matinée. 

A l’issue de cette visite, le Directeur de Cabinet Adjoint chargé de la Salubrité a constaté  que le travail de ramassage est effectif et bien assuré par les opérateurs sous la supervision de l’ANASUR. Il a ensuite invité les populations à sortir les ordures le soir pour que la ville soit totalement débarrassée des dépôts d’ordures, la journée.

 

Précisons qu’avant cette opération le tonnage journalier de ramassage des ordures étaient de 2500 tonnes contre 3000 tonnes actuellement, après la mise en œuvre de cette mesure. Par ailleurs, en plus d’accroître le taux de collecte, l’opération de ramassage nocturne des ordures a pour avantages de réduire les nuisances olfactives et visuelles, et éviter la constitution de dépôts sauvages.

 

AUTRES ACTUALITES


18-06-2018
Protection et restauration des sols: La Journée Mondiale de la lutte contre la Désertification et la Sécheresse célébrée à Tiébissou

La Quinzaine nationale de l’Environnement (QNE) ouverte le 1er juin par la conférence de presse animée par la Ministre Anne Désirée Ouloto a refermé ses portes, le dimanche 17 juin 2018 ...

17-06-2018
QNE 2018: Un tournoi de maracana pour célébrer l’environnement

Le cadre enchanteur et naturel du Parc national du Banco (PnB) a accueilli la 6ème édition du Tournoi de Maracana initié par l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR), le Samedi ...

15-06-2018
Simulation du plan pollumar/ Anne Ouloto jauge les capacités de la Côte d’Ivoire à faire face aux pollutions accidentelles en milieux lagunaires et marins

« Ce vendredi 15 juin 2018, à 07 heures, est survenu à 10 nautiques des côtes de Jacqueville, un abordage entre un pétrolier « le SCORPIO LADER » et un navire ...

10-06-2018
CELEBRATION DE LA JOURNEE MONDIALE DES OCEANS/ Le Ministère de l’Environnement, la BAD, l’ONU Environnement et des ONG nettoient la plage de Bassam

Deux kilomètres de bordure de plage, aux environs de l’emblématique hôtel Étoile du Sud de Grand Bassam, ont été débarrassés de déchets plastiques, le samedi 9 juin 2018, à l’occasion de ...

Suivant Dernier
page 1 à 4 sur 559
 
   
 
 
©- 2011 Tous droits réservés Ministère de l'Environnement et du Développement Durable
Conception : CICG